Pieds plats, pieds creux, pieds grecs, etc…

Est-ce vraiment intéressant de s’attarder à la forme qu’ont nos pieds ?

La forme qu’ont nos pieds sont souvent la conséquence de la position de la cheville, nous parlons plus volontiers de pieds valgus, pieds varus ou neutres.
Un pied valgus par exemple est un pied ou le calcanéum (le talon) est vers l’extérieur, le pied tombe donc en dedans et parait plat, ceci est souvent causé par une ouverture en varus de l’avant pied, autrement dit un avant pied qui en décharge(couché) par vers l’extérieur. Cela peut aussi être dû à une faiblesse musculaire des muscles jambiers, il faut noter que les muscles agissent comme des câbles et permettent aux pieds de se maintenir dans une bonne position, malheureusement quand certains muscles jambiers (tibial postérieur par exemple) est trop faible, il entrainera un pied plat car il ne peut supporter la charge de la jambe et donc le pied s’effondre vers l’intérieur.
Nous observons dès lors qu’un pied valgus (pied vers l’intérieur ou pied plat) emporte une posture en rotation interne de la jambe ayant pour conséquence un talus valgus, une tendance au genou valgum, une iliaque antérieur, une ouverture du bassin ainsi qu’une augmentation de la lordose lombaire.

Asymétrie des pieds.

Lorsque la position des pieds ne sont pas symétriques c’est-à-dire que les pieds ne sont pas positionnés de la même façon ; un pied plus plat que l’autre par exemple, cela impliquera une asymétrie des rotations de hanche, un déséquilibre pelvien et une asymétrie de la marche.
Un bassin peut donc basculer en l’absence de toute jambe courte ! (Bricot)
A partir de ce constat la colonne vertébrale peut s’adapter de deux façons :
-scoliose = adaptation harmonieuse.
-blocage vertébraux étagés = adaptation disharmonieuse.

Rôle du podologue/posturolgue :

-Examiner les pieds par un examen biomécanique et postural.
-comprendre la stratégie posturale du patient.
-trouver les traitements les plus adaptés en vue d’améliorer ou de prévenir toutes douleurs, ceci peut se faire à l’aide d’exercices, de semelles fonctionnelles ou posturales mais la collaboration entre différents thérapeutes est aussi primordial (osteo, kiné, médecins etc.)

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer